investissements-en-2021

Investissements en 2021 : Le TOP 3 du Capitaine invest

C’est le début de l’année, le moment de prendre du recul et de se forcer à penser plus long terme en ce qui concerne nos investissements, nos patrimoines et nos envies pour l’année qui vient.

Avant d’attaquer mon top 3 des investissements en 2021, je voudrais d’abord dire un mot sur l’année qui vient de s’écouler.

Retour sur les « prévisions » faites début 2020

Je m’étais déjà prêté à l’exercice en début d’année dernière ou j’avais sélectionné 3 actifs en béton pour 2020, et même si j’étais bien loin d’anticiper ce qui s’est passé je ne m’en suis au final pas si mal sorti.

Pour rappel à ceux qui ne voudraient pas relire l’article en question, les 3 actifs que je jugeais intéressants pour 2020 ont extrêmement bien performé :

  • Le bitcoin : + 278%
  • Un tracker Nasdaq : + 43%
  • Le palladium : + 26%

Certes le palladium en raison de son caractère de métal industriel a fortement souffert de la crise du Covid, comme tous les actifs au final mais il s’en tire pas si mal au final.

J’espère que vous avez pu suivre ces stratégies, malgré le choc de 2020 et que vous avez tenu le cap pendant les difficiles semaines du mois de mars car au final cela valait le coup de tenir.

Et oui car au final ces 3 actifs se classent 1er, 2ème et en 4ème position dans le palmarès des performances de l’année 2020 !

performance-actifs-2020

Résumé des performances des actifs principaux en 2020 – Crédits : sicavonline

Loin de moi l’idée de me la raconter, simplement faire le point de façon objective car je pense qu’aucun investisseur, trader, analyste ou économiste n’a imaginé l’année 2020 et n’aurait pu anticiper son scénario unique.

Mon TOP 3 des investissements en 2021

Mais ça c’est le passé, ce que vous voulez savoir c’est ce qui va se passer en 2021 et je vous comprends !

Je vais donc un peu comme l’a fait Alexandre dans le dernier article, sortir ma boule de crystal et tenter de vous donner non seulement mon top 3 des investissements pour 2021, mais également une allocation.

La critique qu’on aurait pu faire (et qu’on m’a fait) à mon article de 2020 est que je ne donne pas d’allocation précise.

Le portefeuille de celui qui aura mis 95% sur le Bitcoin et 5% sur le reste serait très différent de celui qui aurait fait l’inverse vu la performance de la crypto star.

L’idée est donc d’allouer selon les investissements un capital de 21000€ en 2021 à adapter bien sur selon votre taille de portefeuille.

Je précise enfin que les idées que je développe dans cet article ne constituent pas un conseil en investissement, chacun est responsable de ses actes et je ne fais que partager mes réflexions pour mes investissements en 2021 !

Le bitcoin : encore et toujours

Encore le BTC ? Mais tu l’as déjà choisi l’année dernière !

Oui, et ceux qui me connaissent avant la création de Capitaine Invest savent que je le choisissais également en 2019, en 2018, en 2017… difficile de faire autrement.

Le Bitcoin est l’actif financier offrant le meilleur rendement annualisé de ces 10 dernières années, avec + de 250% par an.

Comment faire autrement que de l’inclure dans mon top 3 des investissements en 2021 ?

Ce serait irrationnel et illogique d’ignorer à la fois ses performances passées et son potentiel futur car même s’il est très volatile, il finit toujours dans le bon sens au final.

Pourquoi inclure le bitcoin dans ses investissements en 2021 ?

Au delà de l’historique pur, j’aimerai également développer les raisons tangibles qui me poussent à l’inclure encore dans mon TOP 3 des investissements en 2021.

L’arrivée en masse des entreprises, home offices, hedgefunds…

2020 aura été une année historique pour le bitcoin qui est passé de 10000€ (voir 4000€ en mars) à plus de 30000€ puis 41000€ début 2021.

Cette flambée a été lancée par l’annonce de Paypal d’intégrer le bitcoin ainsi que l’Ethereum, Bitcoin Cash et LiteCoin son service ce qui voulait concrètement dire 2 choses :

  • La finance traditionnelle (même si c’est de la fintech) y va
  • Des centaines de millions d’utilisateurs de paypal vont pouvoir en acheter

Si le deuxième point est facile à comprendre, le plus important pour moi reste le 1er car il signe l’officialisation du bitcoin comme une monnaie fiable et ayant la confiance des institutionnels.

Cela veut notamment dire que les géants de la finance mondiale ne craignent plus que la cryptomonnaie soit bannie, régulée drastiquement ou carrément interdite, sinon ils n’y investiraient pas.

Au delà de paypal, les analyses OnChain comme WillyWoo tracent la provenance des fonds et a désormais la certitude que ce sont les grandes fortunes qui se diversifient et créé une forte demande.

Dépréciation des monnaies : Euro, dollar…

Si l’impression monétaire battait son plein déjà depuis la crise de 2008 avec un système financier maintenu à flot par des liquidités toujours plus nombreuses, le phénomène a fortement empiré en 2020.

En réalité, mon top 3 des investissements en 2021 est basé sur une stratégie simple : comment lutter contre la dépréciation des monnaies ?

investissements-en-2021-creation-monetaire

La quantité d’argent en circulation explose en 2020

Plus on créé d’argent, moins celui-ci a de valeur, or les banques centrales (absolument toutes) crééent de la monnaie comme jamais ce qui a comme conséquence de faire flamber le prix de beaucoup d’actifs.

Bitcoin a l’inverse est un actif déflationniste : il n’y aura jamais plus de 21 millions de bitcoins, et une bonne partie d’entre eux est d’ailleurs perdue (environ 4 à 6 millions selon les estimations)

Et la quantité de bitcoins créées est divisée par 2 tous les 4ans, c’est ce qu’on appelle le halving (du verbe to halve, couper en 2) :

investissements-en-2021-bitcoin-halving

Vous avez d’un coté un actif de plus en plus rare (bitcoin), et en face un actif de moins en moins rare (les monnaies traditionnelles dites FIAT)

Laissez la première règle de l’économie à savoir l’offre et la demande, travailler pour vous et faire grossir votre capital.

L’analyse technique et fondamentale : il n’est pas trop

Pour finir sur le bitcoin et vous parler d’autres investissements en 2021, je rajouterai qu’il n’est pas trop tard pour acheter du bitcoin en 2021.

Ceux qui pensent qu’un bitcoin est trop cher à $40000 sont les mêmes qui pensaient qu’il l’était à $100, $1000 et $10000 et s’en mordent les doigts aujourd’hui.

Les actions sont toujours rappelés à l’ordre par les bénéfices, les PER, l’image de la marque et sa stratégie, son management… et il est donc légitime de dire que parfois les actions sont trop chères.

Mais tout ça n’a pas de sens avec le bitcoin, ce qui fait son prix c’est son adoption (grandissante, voir exponentielle) et la confiance des investisseurs, sky is the limit.

Par ailleurs, l’analyse technique de très long terme montre un potentiel énorme à venir sur l’année 2021, et bien que des corrections très volatiles auront surement lieu il faudra tenir bon.

investissements-en-2021-bitcoin-potentiel

Trop tard pour investir ? Tout est relatif, le potentiel est là

N’oubliez pas, en raison de sa volatilité et du fait que ce soit un micro marché au final, le bitcoin ne se trade pas, il se détient à long terme.

L’immobilier : liquidités, taux bas

Allez, on passe du coq à l’âne pour mes investissements en 2021 puisqu’on passe de l’actif moderne et immatériel par excellence à tout simplement son antithèse puisque c’est le plus vieil actif, le moins liquide et le plus matériel possible !

Si le bitcoin n’est basé sur rien aiment à dire ses détracteurs, l’immobilier c’est tout l’inverse puisque c’est carrément un actif physique et qui (en plus) remplit une fonction indispensable, à savoir se loger.

La logique pour inclure l’immobilier dans mon TOP 3 des investissements en 2021 ?

L’immobilier contrairement aux marchés boursiers n’a pas encore bénéficié de la machine à imprimer les billets : le marché immobilier est par nature plus lent, plus long terme et ne réagit pas au quart de tour comme les marchés financiers.

Mon hypothèse est que les prix de l’immobilier vont donc suivre la même courbe que celle des marchés financiers immatériels.

Un peu comme si l’on était au creux du mois de mars et que le rattrapage du à 99% aux annonces de liquidités supplémentaires n’avait pas encore eu lieu.

Cette manne de liquidités va devoir être investie quelque part, et l’immobilier est le 1er marché financier au monde.

Je ne vais donc pas vous dire s’il faut acheter un appartement à Paris ou une maison en province, l’immobilier est surtout fait d’opportunités.

Sachez simplement que le phénomène vu en bourse va forcément arriver également en immobilier avec quelques mois de retard, sachez saisir l’occasion !

Ajoutez à cela les taux historiquement bas et donc intéressants à la fois pour les particuliers et les institutionnels.

Enfin, s’ils sont haussiers les indices restent fragiles et en total décalage avec la réalité économique, avoir de l’immobilier dans ses investissement en 2021 est donc un gage de diversification important.

Pour terminer, et finir de vous convaincre : jetez un œil aux valeurs immobilières (Kaufman, Nexity, Icade, Realites…) et voyez le rattrapage opéré puisque la plupart sont à leur plus haut depuis des mois / années.

Ce rattrapage préfigure selon moi l’anticipation des investisseurs institutionnels que les bénéfices seront là dans les mois à venir, et ils intègrent donc ces valeurs immobilières cotées dans leurs investissements en 2021.

Un tracker Nasdaq : l’invincible n’est pas trop haut

Je sais que je me répète par rapport à l’année dernière mais nous vivons une période de transformation numérique, et quoi de mieux qu’un tracker Nasdaq pour la jouer.

Beaucoup pensent qu’après la flambée du Nasdaq en 2020, le temps est venu pour la VALUE, les valeurs décotées et démodées qui pourraient retrouver de l’élan.

Bien sur, ce scénario est tout à fait possible et il convient de s’y préparer également comme on l’a vu fin 2020 mais je n’en fais pas ma priorité comme scénario pour mes investissements en 2021.

Cela fait 5ans au moins que tous les analystes nous expliquent que le Nasdaq est trop monté, que c’est le tour de la value et de l’Europe et cela fait 5 ans qu’ils se trompent et trompent ceux qui les écoutent.

Personne n’a la science infuse ni de boule de Crystal, ce n’est ici qu’une opinion personnelle qui peut se révéler erronée mais je pense qu’il est préférable de s’orienter sur le Nasdaq.

Valeurs technos = valeurs refuge

En ces temps de confinement, les entreprises qui peuvent continuer à travailler avec une crise sanitaire qui dure ont un avantage concurrentiel terrible face à leurs concurrents.

Les valeurs du Nasdaq (essentiellement les GAFAM on va pas se mentir) non seulement ne subissent pas la situation mais en profitent.

Et comme elles génèrent des bénéfices record, quand ça monte elles montent plus vite et quand ça baisse… elles baissent moins vite ce qui en ferait presque des valeurs défensives !

En fait non, ce n’est pas presque, ce sont clairement des valeurs défensives en 2020 et vont continuer à l’être en 2021 !

investir-en-2021-nasdaq

Exemple représentatif d’une journée difficile, qui résiste le mieux ?

Tendance de fond, pas de dettes, liquidités abondantes

La crise du covid a accéléré un phénomène déjà bien lancé, celui de la digitalisation et du transfert des capitaux vers les entreprises du nouveau monde.

Voyez-vous les choses s’arrêter pour vos investissements en 2021 ?

Voyez-vous les banques pressurisées par les faillites d’un coté et les taux bas de l’autre surperformer Amazon ou Tesla ?

Pas moi, c’est la raison pour laquelle je garde toute ma confiance pour la tech US pour mes investissements en 2021.

21000€ d’investissements en 2021 : exemple d’allocation

Enfin, et parce que je vous ai promis non seulement mon top 3 des investissements en 2021 mais également une allocation et donc une gestion de risque, je vous propose la répartition suivante.

Bien sur, acheter de l’immobilier avec 21000€ à partager n’est pas envisageable (il ne s’agit pas d’acheter des SCPI) c’est donc entre le BTC et le Nasdaq que je vais arbitrer.

Je ferais donc une répartition aussi simple qu’efficace : 75% de Nasdaq et 25% de BTC.

Bien sur, on peut mettre plus de BTC mais ne pas oublier qu’il s’agit d’un des actifs les plus volatiles qui soient et qu’il faut pouvoir dormir tous les soirs !

Bien sur, il s’agirait de nouveau capital à investir, il ne s’agit pas d’un portefeuille en soi qui doit être bien plus diversifié que cela, en l’état il serait extrêmement volatile.

Quels sont vos investissements en 2021 ?

Vous l’aurez donc compris, mes choix d’investissements pour l’année qui arrive sont d’abord dictés par l’impression monétaire.

Il faudra selon moi être peu liquide et choisir des actifs au contraire déflationnistes, pas endettés et donc recherchés.

C’est bien sur difficile car les marchés risquent d’être très volatiles et causer bien des nuits blanches mais c’est probablement le prix à payer pour continuer à investir et faire grandir son patrimoine.

Et vous, quels sont vos investissements en 2021 ? Etes-vous d’accord avec mes choix ? Dites-moi vos avis en commentaire de cet article ou sur Twitter : @Capitaineinvest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *